• technique Syndicate content

REC & PLAY du CANTAR....facile ! 

Par Olivier Le Vacon - Publié le 05 October 2009
Thèmes :

REC & PLAY du CANTAR....facile !

REC & PLAY CANTAR

LECTURE D'UN SON PENDANT UN ENREGISTREMENT

 

oct 2009/Soft Cantar 2.28

 

Pour aborder la fonction Rec &Play il faut : 

  • distinguer deux principes de fonctionnement très importants : le LIVE ou le CLONE, que l'on choisit au départ, en fonction du travail à faire,
  • connaître les différentes manipulations du sélecteur.
  • connaître les principes de choix, d'édition et de diffusion des sons choisis à l'avance. 

 

Choix de travail :

-LIVE : diffuser un ou plusieurs sons pendant un enregistrement, en choisissant le moment de départ de la diffusion, de son arrêt, une répétition, passer de l'un à l'autre, etc.

 

-CLONE : relire un fichier pour le ré-enregistrer en entier ou en partie, et refaire un mixdown, ou s'en servir de guide pour faire de la synchro, ou du ré-enregistrement, etc.

 

Si on choisit LIVE, le nouveau fichier son que l'on va enregistrer aura un nouveau filetag, le TC du moment de l'enregistrement, et un nom nouveau. Une info sera notée sur la ligne «Note».

 

Si on choisit CLONE, le nouveau fichier que l'on va enregistrer aura un nouveau filetag, mais reprendra le TC et le nom du fichier SON d'origine. Une info sera notée sur la ligne «Note».

 

Manipulation :

4 positions du sélecteur principal du cantar vont nous servir. Il faut, à chaque fois que l'on désire utiliser le rec&play, appuyer sur le bouton bleu  (Shift ) pendant que l'on tourne le sélecteur sur la position voulue et jusqu'à l'affichage Blue+... sur l'écran rectangulaire.

On nommera cette action Blue+..... ( ou Shift+....).

 

 

Les 4 positions du sélecteur : 

 

      Blue+Browse : recherche du ou des fichiers à lire, et mise en place dans leur(s) Index(s), activation ou désactivation

Blue+Play :      mise en mémoire des points de cue, in et out, activation et désactivation.

Blue+Test :      essai de lecture des fichiers choisis, réglages de routing de pistes, de monitoring et de sortie pour diffusion.

Blue+Rec :     enregistrement et/ou diffusion des fichiers choisis pendant l'enregistrement.

 

Les numéros de page cités ci-après correspondent aux pages de chaque menu Blue+... dans le Cantar.

 

Le JOG, les boutons OK, ESC, les FLECHES < >, les boutons NOIR et ROUGE, vont servir à chercher, placer les sons dans les Index, définir les points IN et OUT, lire, stopper et mettre en pause la lecture.

Préparation des sons :

Blue+Browse  :

 

Avec le JOG, page 21 de Blue+Browse : On y choisit  LIVE ou  CLONE. Il faut donc bien savoir quel travail on veut faire avant de choisir.

Après avoir choisi, on revient toujours avec le JOG dans les pages qui précèdent. C'est là que l'on trouve les Index où l'on va mettre le ou les fichiers en mémoire nécessaire(s) au travail.

Chaque Index est dénommé par une lettre : de A à L. On va donc aller chercher nos sons et les mémoriser sur ces Index. 

 

 

Les Index n'ont pas tous le même statut, c'est à dire que certains seront plus restrictifs quant au choix du support, de la date et du projet : 

 

  •  Pour les Index A et B : on ne peut choisir que des fichiers SON venant de la journée sur laquelle on travaille: donc sur même disque dur que celui en cours et du même projet.

 

  •  Pour les Index C, D, E et F : on peut choisir des fichiers SON venant de toutes les journées disponibles mais uniquement du projet en cours et donc du même disque dur que celui en cours. Attention : ces Index fonctionnent deux à deux indépendamment : C et D sur une même date, et E et F aussi sur une même date.

 

  • Pour les Index G,H,I,J,K et L : on peut choisir des fichiers SON de n'importe quelle provenance : disque dur, projet et date. Attention : ces 6 Index fonctionnent ensemble, c'est à dire que, pour chaque utilisation, n'est possible qu'un seul choix de support, de projet et de jour.

 

On peut donc mettre en mémoire 12 fichiers SON différents et par ex, avoir 6 Index de projets différents,  sur un DD ext ou int, et 6 de plus, sur le DD interne du Cantar, dans le projet en cours, d'une même date ou pas, pour vos diffusions en LIVE ou CLONE. 

 

Voyons ce que proposent de faire les 21 pages de  Blue+Browse :

 

1. Affichage du support pour les Index A à F : pas de choix possible : même que celui en cours.

2. Affichage du projet pour les Index A à F : pas de choix possible : même que celui en cours.

3. Affichage de la date pour A et B : pas de choix possible : même date que celle en cours.

4. Choix du fichier son pour l'Index A.

5. Choix du fichier son pour l'Index B.

 

6. Choix de la date pour les Index C et D.

7. Choix du fichier son pour l'Index C.

8. Choix du fichier son pour l'Index D.

9. Choix de  la date les Index  E et F.

10. Choix du fichier son pour l'Index E.

11. Choix du fichier son pour l'Index F.

 

12. Choix du support pour les Index G à L.

13. Choix du projet pour les Index G à L.

14. Choix de la date pour les Index G à L.

  15.à 20.     Choix du(es) fichier(s) son que l'on va mettre sur l'(es) Index G À L. 

   21.     Choix LIVE ou CLONE (voir plus haut).

 

Pour tous ces réglages, on va utiliser :

  • le JOG pour rechercher le support, le projet et la date quand ces choix sont possibles, et le fichier SON.
  • OK pour confirmer, et mettre le son en : VIEW
  • ESC pour mettre le son en : HIDE 
  • Si un index est en HIDE : OK +OK pour le remettre en VIEW.

Le statut HIDE vous permet donc de mettre en réserve un son placé à l'avance dans un Index, le temps d'une séance de travail durant laquelle ce son n'est pas utile momentanément. Ce dernier ne sera donc pas disponible dans les pages  Blue+Play ,  Blue+Test  et  Blue+Rec, et n'encombrera pas la liste de vos fichiers à diffuser. On peut ainsi préparer facilement à l'avance de nombreux réglages d'Index.

Blue+Play :

Maintenant que nos sons choisis sont bien installés dans leurs Index, nous allons pouvoir programmer des mémos de lecture.

On retrouve ici nos sons placés dans les Index A à L : uniquement ceux qui sont déclarés en VIEW à la page Blue+Browse.

Pour chaque son, on va pouvoir mémoriser 51 sauvegardes de lecture (ou mémos), que l'on retrouvera ensuite lors de notre séance de travail (ex : pour le fichier son de l'index A : nos mémos se dénommeront : A00 à A 51). On définit pour chaque mémo, un point de début de lecture du son IN, et un point de fin de lecture OUT . Pour chaque mémo, si vous ne rentrez pas de point OUT, le son sera lu dans son intégralité, et si vous ne rentrez pas de IN, le son sera toujours lu depuis le début (Attention : le fichier XOO n'a pas de point mémorisable, il lit le fichier son dans son intégralité).

 

On passe des index A à L  avec : blue + >ou <.

On passe d'un mémo à l'autre avec :   >ou <.

On utilise le JOG pour se déplacer plus vite à l'intérieur du son et rentrer les valeurs de temps désirées pour le IN (bouton noir) et le OUT (bouton rouge). Tout nouvel appui, dans le même mémo, d'un des deux boutons NOIR ou ROUGE, écrase la donnée de temps précédemment mémorisée.

Sur l'écran s'affichent les données de temps des points d'entrées, ou de sorties : (de gauche à droite et de bas en haut) : N° du mémo, un point signale un mémo ayant un IN et un OUT, statut du lecteur, point d'entrée, position du JOG, Tc de la lecture en cours, filetag du son joué, point de sortie.

Un appui sur le bouton TC fait apparaître le % du morceau déjà lu et le TC en cours.

A ce niveau on peut aussi masquer certains mémos (que l'on désire réserver à une séance de travail ultérieure) avec Shift+rouge (une étoile s'affiche après le n° de mémo). Ces derniers ne seront donc pas disponibles dans les pages  Blue+Play ,  Blue+Test  et  Blue+Rec, et n'encombreront pas la liste de vos fichiers à diffuser.

Plusieurs autres fonctions déjà connues dans les diverses utilisations du Cantar sont possibles avec différentes combinaisons de boutons.

 

Blue+Test :

 

C'est la position pour tout répéter, avant de se lancer dans l'enregistrement :  

  • pour régler le routing en fonction du travail à effectuer.
  • pour vérifier tous vos réglages précédents de fichiers à diffuser
  • pour faire les répétitions des scènes avant tournage.

Ne sont proposés à la lecture que les fichiers déclarés en VIEW avec leurs mémos « non étoilés ». 

On utilise les même commandes que précédemment : OK, ESC, > ou <, et TC Jam.

Les sons lus sortent par les sorties numériques : il faut les router de la manière que vous souhaitez afin de les diriger sur les pistes à utiliser, ou vers une sortie pour la diffusion.

 

Blue+Rec :

 

 C'est la position ultime qui va vous permettre de lire les sons de la même façon que dans la position Blue test, pendant l'enregistrement.

 En LIVE : vous choisissez le moment du départ du son à diffuser.

 En CLONE : le son choisi est lu dès la mise en enregistrement.

 Les marqueurs Autoslate ( Shift+argent) et les marqueurs normaux (argent) sont toujours disponibles en  Blue+Rec .

 

Voilà pour les grandes lignes du Rec&play.

 

 

Passons à des exemples d'utilisation précis.

 

1. Le plus courant est de refaire un mixdown raté.

 

 a): le jour même sur le tournage.

 

Blue+Browse : dans ce menu, allez page 21 avec le JOG, puis OK, choisissez par ex CLONE A avec le JOG, puis OK. Allez page 4 avec le JOG : OK, puis recherchez le fichier à relire avec le JOG puis OK. (VIEW doit être apparent après le filetag)

 

Blue+Play :

  • si vous voulez refaire le mixdown de la prise entière, A00 convient : passer en Blue+test. 
  • Si vous voulez ne refaire qu'une partie de la prise : Shift+rouge sur A00 pour le cacher, puis  > pour passer sur A01 : Vous allez entrer les points de début de lecture et de fin de lecture : OK pour lire puis mémoriser le IN avec NOIR et le OUT avec ROUGE. Ne pas rentrer de point OUT si vous voulez aller jusqu'à la fin du son.

Blue+Test : réglez le routing pour diriger les entrées numériques vers les pistes à ré-enregistrer. Le plus simple est d'utiliser une config dans laquelle toutes les pistes son sont déclarées en REC avec le signal des entrées digitales : 1 vers 1, 2 vers 2, etc. Il faut ensuite décocher les pistes non voulues (Shift+Solo).

Vous allez pouvoir lire la prise en refaisant le mixdown à l'aide des potentiomètres linéaires. Vous pouvez faire autant de répétitions souhaitées, en lançant la lecture avec OK.

Blue+Rec : le son sera rejoué une seule fois dès que vous mettez en REC. Un nouveau filetag sera créé, mais les références de numérotation de prise et le TC seront repris du fichier d'origine. A la fin de la lecture du fichier, on passe en pré-rec comme d'habitude. Si vous voulez le refaire, effacez celui nouvellement créé, et recommencez.

 

 b): le lendemain, ou un autre jour :

 

Blue+Browse : page 21, passez en CLONE C (ou D,E,F). 

puis page 6 (si vous avez choisi C) : OK,  et recherchez la date de la veille avec le JOG, puis OK. Puis page 7, OK et recherchez le fichier à relire avec le JOG, puis OK. (VIEW doit être apparent après le filetag)

 

      Suivre ensuite la même procédure que précédemment pour :  Blue+Play, Blue+Test  et  Blue+Rec

 

c): d'un autre projet sur le Disque Dur en cours ou un DD ext : 

 

Blue+Browse : page 21, passez en CLONE G à L. Puis page 12, choisissez le DD (avec OK et JOG), page 13 le projet (avec OK et JOG), page 14 le jour (avec OK et JOG), puis dans les pages suivantes, vous recherchez les fichiers SON voulus avec le JOG, puis OK. ( VIEW doit être apparent après le filetag).

 

 Suivre ensuite la même procédure que précédemment pour :  Blue+Play, Blue+Test  et  Blue+Rec.

 

 

 

 

2L'autre grande utilité du Rec&play : diffuser sur le plateau de la musique ou des sons en Play-back.

Pour être lisibles, ces sons doivent se trouver dans le Cantar ou sur un disque externe, et dans un projet Cantar .CA et un dossier daté.

Il peut donc s'agir de n'importe quel son enregistré avec le Cantar, ou n'importe quel autre son que l'on aura «Cantarisé» : une fonction récente de Majax permet d'importer dans ce dernier des sons extérieur au Cantar et en leur donnant un nouveau filetag. On pourra mettre ces sons dans un nouveau projet  XX.CA, et un dossier .AAD que Majax peut créer, ou bien on peut aussi les mettre dans un «projet» et un «jour» déjà existants.

ATTENTION : ne pas utiliser les «noms de fichiers long» pour ces sons à diffuser, le Rec&play n'aime pas ça du tout.

Avant d'importer les sons dans Majax, passez les dans l'application «Sound converter»,  Majax les reconnaît beaucoup mieux!!!

 

J'ai par ex : 5 morceaux musicaux «cantarisés» par Majax (2M0004, 2M0005, 2M0006, 2M007 et 2M0008)  dans un dossier 20090316.AAD, dans le projet : music.CA, que j'ai copié sur mon DD ext, branché en FW sur le Cantar, et un son seul de conversation téléphone de 35 répliques fait avec Cantar (AE2334) la veille, avec un comédien non disponible ni sur le plateau, ni au téléphone aujourd'hui. Ce son se trouve sur le DD du Cantar.

 

Blue+Browse : page 21, passez en LIVE (all = tous les Index)

Comme les 4 musiques se trouvent sur un DD ext, il va falloir utiliser les Index G à L : page 12, choisissez le DD ext (avec OK et JOG), page 13 le projet : music.CA (avec OK et JOG), page 14 le jour : le 16032009 (avec OK et JOG), puis dans les pages suivantes, vous recherchez les fichiers Son voulus et vous les placez dans les Index G, H, I, J, K, ou L, de la page 15 à la page 20. Par ex page 15 : pour l'Index G : OK, puis recherchez le fichier 2M0004 avec le JOG puis OK. (VIEW  doit être apparent après le filetag).

      Idem pour les autres sons : Index H pour  2M0005, Index I pour  2M0006, Index J pour  2M0007 et Index K pour  2M0008. Je                 déclare l'Index J en HIDE, puisqu'il servira plus tard. L'index L ne sert pas.

      Pour le son téléphone qui se trouve sur le DD int du Cantar, dans le même projet que celui en cours et à la date d'hier, vous pouvez               utiliser les Index C à F. par ex C : page 6, chercher la date de la veille (avec OK et JOG), puis page 7 le fichier  AE2334 (avec OK               et JOG, VIEW doit être apparent après le filetag).

 

 

Blue+Play : On retrouve nos Index C, G, H, I et K , et on va donc mémoriser les différentes configs de point de départ et d'arrêt de lecture de chaque son choisi.

  • Si vous voulez garder l'intégralité de chaque son, le mémo 00 de chaque Index sera OK.
  • Sinon : par ex Index G, > mémo G01, vous allez entrer les points de début de lecture et de fin : OK pour lire, JOG pour déplacer le point de lecture, puis mémoriser le IN avec NOIR et le OUT avec ROUGE. Ne pas rentrer de point OUT si vous voulez aller jusqu'à la fin du son.

            On passe avec  > au mémo suivant : G02, on règle les différents points de la même façon. Et il reste 48 mémos sur ce même son.                 On peut donc ne mettre que des points IN si l'on veut avoir plusieurs départs sur un même play-back tout au long d'une chanson,                   mais ne pas mettre de OUT afin que le morceau soit lu à chaque fois jusqu'à la fin. 

 

Si vous en réglez plusieurs à l'avance, vous pouvez cacher à la lecture les mémos que vous ne voulez pas utiliser tout de suite : allez au mémo voulu : par ex G08, puis Blue+rouge : une étoile s'affiche après le n° de mémo. Lors de la diffusion, en Blue+Test et en Blue+Rec, ce mémo ne sera pas disponible. Pour le faire réapparaître, vous devrez revenir en Blue+Play sur le même mémo G08, puis  Blue+rouge : l'étoile disparaît après le n° de mémo : votre mémo est à nouveau disponible à la diffusion.

      Pour passer à l'Index H : blue + >. On garde ou pas le mémo 00, puis on effectue les même réglages pour autant de mémos que l'on             désire (max 50). 

J'ai donc effectué tous mes réglages, ce qui me donne :

Pour C : 35 mémos, et j'en cache 25 : je cache les 10 premiers et 15 derniers mémos, puisque le premier plan à tourner ne concerne que les répliques des mémos C11àC19

      Pour G : 10 mémos et j'en cache 5 :  j'ai fait 10 mémos, pour les 5 refrains et 5 couplets d'une chanson, et je cache les 5 couplets car             aujourd'hui ne seront filmés que les refrains.

      Pour H : 2 mémos.

      Pour I : J'utilise I00 : je n'ai pas fait de mémo car je veux le morceau dans son intégralité

      Pas de J (puisque c'est un Index que j'ai déclaré en HIDE dans Blue+Browse), 

      Pour K : 5 mémos.

      Maintenant que toutes nos mémorisations sont faites, on passe en  Blue+Test.

 

 

Blue+Test : n'apparaissent donc que les Index en VIEW, et non «étoilés». 

      C11à19, G01, G03, G05, G07, G09, H01,H02, I00, K01à05.

      On navigue d'un mémo à l'autre avec : > ou <. Puis OK pour la lecture, OK pour STOP, et ESC pour STOP INTERMEDIAIRE.

      On peut donc facilement passer des sons téléphone aux différentes musiques.

Il n'y a pas d'enchaînement de lecture entre les mémos. En fin de lecture, le lecteur stoppe de toute façon. On peut enchaîner des mémos d'un même index avec > ou < si la tête de lecture se trouve dans la plage de temps défini du mémo suivant. 

Sinon, le lecteur passe en pause, et OK relance la lecture. Entre deux Index, il y a toujours une pause. Pendant la lecture, le JOG n'est pas actif sur le son.

      On déclare en enregistrement la piste sur laquelle on veut enregistrer ces sons, si nécessaire, que l'on ajoute ou pas dans le mixdown, ou       dans les casques, et/ou on route les sorties digit vers la sortie Fb pour faire une diffusion sur des Hp ext.

On peut faire, en test, toutes les répétitions possibles.

 

Blue+Rec : On passe en enregistrement, et on déclenche à volonté les différents mémos avec OK pour la lecture, OK pour STOP, et ESC pour STOP INTERMEDIAIRE.

 

          3. Enregistrement de texte en son seul avec guide sonore :

C'est la même idée que pour la synchro des films anglo-saxons. On imagine pouvoir faire réécouter à un comédien, au casque, différentes parties de dialogue dont on voudrait des sons seuls, en envoyant par ex les Index C01àC35, plusieurs fois à la suite si nécessaire, et ré-enregistrer sa voix.

 

              4.  Enregistrement de texte avec guide sonore synchrone :

idem que précédemment, mais si vous passez en CLONE, le TC de la prise d'origine sera repris, et vous pouvez même synchroniser une image en Slave au Cantar, pour faire de la vraie post-synchro de terrain.

 

              5 . Enregistrement RE-RE :

 De la même façon, toujours avec l'idée de synchronisme, donc toujours en CLONE, on peut faire du re-re, en écoutant une piste, et en ré-enregistrant sur les pistes suivantes.

 

 

 

Vous pouvez aussi le télécharger:

 

 



Fichiers joints :


Commentaires (4)

Vous devez vous identifier pour poster des commentaires.
Tout masquer/afficher
Yves Capus's picture

Je ne suis pas utilisateur

Je ne suis pas utilisateur de la machine, ca semble tres puissant , mais facile ..c'est moins sùr ..

Yves-Marie Omnes's picture

re:

non ce n'est pas facile, merci donc a olivier pour ce super pas a pas

Harald Ballie's picture

merci

Oui un grand merci à Olivier pour ce tutorial!

Gilles Deshays's picture

pas mieux !

Vous avouerez qu'à expliquer c'est hard quand même !

Très beau tuto !