• activites Syndicate content

Journée CST 24 novembre 

Par Patrice Grisolet - Publié le 29 November 2014
Thèmes :
Journée CST 24 novembre

Carte Blanche aux associations membres de la CST 

Compte rendu de la journée interrassociations
Suivi par Patrice Grisolet, Raphael Sohier et Thierry Lebon

Le lundi 24 novembre s’est tenu à l’Espace Cardin la journée CST consacrée aux associations membres de la CST.

Les trois tables rondes à l’ordre du jour avaient pour thème :

  • L’application de la convention collective : remontées d’expériences
  • les associations professionnelles dans le paysage cinématographique et audiovisuel
  • l’avenir des studios de Bry sur Marne

 

L’AFSI a donc participée à cette journée ainsi que l’ADC (déco), l’ADP (dir de prod),  l’ADPP (dir de postprod) l’AFAR ( assistants réal) l’AFR (régisseurs) représentées sur scène au coté de représentants des réalisateurs, des producteurs, et du CNC.

Laurent Blois de la CGT était également invité l’après midi ainsi que des représentants du CCHS, de la Commission Nationale du Film France, de la Commission du Film Ile de France, de la FICAM.

D’autres associations invitées dans la salle (non adhérentes à la CST) ont pu participer au débats. LMA et l’AFC entre autres.

Un grand merci d’abord à la CST d’avoir voulu mettre en lumière les associations et leurs activités et de nous avoir offert ces débats très intéressants.

Les échanges de la première table ronde furent très instructifs, passionnés et courtois.

Par la voix de la présidente de l’ADPP, la postproduction en générale a pu exprimer une synthèse du malaise de la postproduction face à l’application de la convention collective.

Un texte avait été mis au point en commun entre l’AFSI, LMA et l’ADPP.

Il était important que ce message soit perçu par tous les participants à ce débat, les directeurs de productions et les producteurs particulièrement.

L’après midi, le représentant de la CGT prenait en compte la création de ces nombreuses associations et souhaitait vivement bénéficier dans un futur proche des retours de l’expérience de ces associations pour enrichir son travail de représentation légitime qu’est le sien au cours des discutions à venir autour de améliorations apportées à cette convention collective.

Un bilan de la situation concernant le sort des studios de Bry a été fait en fin d’après midi. Entre l’attrait de profits sur le foncier, la réticence farouche du maire d’abandonner ce site, les règles qu’impose le plan d’occupation des sols, le Grand Paris et son développement prochain etc.. le sort des studios semble être entre les mains des pouvoirs politiques qui espérons le ne tarderont pas à prendre une décision.

Le mérite de ce débat fut aussi de placer ce dossier sous le feu des projecteurs et qui relayé par les médias provoquera, on l’espère, chez les acteurs de ce dossier un dénouement rapide et souhaitons le, heureux pour le cinéma et les emplois. A suivre donc !

Le bilan de cette journée s’avère être très positif, et les chantiers en cours dignes d’un intérêt majeur. A nous membres de l’AFSI de profiter de ces opportunités.

 Les photos sont ici 




Fichiers joints :

Commentaires

Vous devez vous identifier pour poster des commentaires.