• activites Syndicate content

Collection « Les acteurs du son » La bande sonore du film de Luc Jacquet : Il était une foret 

Par Thierry Lebon - Publié le 29 September 2014
Collection « Les acteurs du son »                La bande sonore du film de Luc Jacquet : Il était une foret

 Ce documentaire de 15’00 produit par l’AFSI est issu de l’atelier Projection/débat qui a eu lieu en février 2014.

 Le film résume toutes les étapes et interrogations qui se sont posées à l’équipe pour retranscrire le son d’une foret dont les arbres croissent en permanence.

 Les acteurs du son qui ont participé au film :

Yves Darondeau : producteur

Luc Jacquet : réalisateur

Philippe Barbeau : preneur de son

François Fayard et Samy Bardet :  Monteur son / Sound designer

Pascal Dedeye : bruiteur

Thierry Lebon : Mixeur 

 

La partie musicale a été volontairement mise de côté pour ce projet car un atelier traitant de la musique de film est en préparation actuellement. Eric Neveux y sera présent (entre autre)

Extraits de l’interview de  Luc Jacquet :

TL : Tu voulais que les arbres vivent

LJ : Il y a des scientifiques qui se sont amusé à aller écouter le flux des arbres.

Les arbres sont des êtres vivants qui croissent en permanence, et ont les mêmes problèmes que nous, se reproduire, ne pas être malade, ne pas se faire manger par les prédateurs…et sont sur un modèle d’existence qui est complètement diffèrent.

Le son était pour moi le moyen le plus simple d’amener les gens à comprendre que les arbres sont des êtres vivants.

Il y a deux registres : les pulsations (liquides). Un arbre est capable de puiser de l’eau dans le sol, et la faire grimper à 70 mètres de haut...

Le gros travail de Philippe a été d’aller chercher des choses significatives, émouvantes, pertinentes dans tout le travail qu’on allait faire ensuite, nous donner une caisse a outil sensible qui nous permette de faire le travail sonore, et de réussir à maitriser les avant plans, les seconds plans….

Q : Comment un réalisateur peut-il communiquer avec son équipe quand les choses  ne sont pas concrètes ?

On est dans le domaine de l’impressionnisme et du crédible, le domaine de la suggestion. Il faut emmener le spectateur, à son insu vers un sentiment et une compréhension aussi parfois, et c’est ce qui fait le défi de ce genre de film.

 

LA VIDEO

 

 



Commentaires (6)

Vous devez vous identifier pour poster des commentaires.
Tout masquer/afficher
Rémi Galibert's picture

Un régal !

Bravo à toute l'équipe, on se retrouve avec grand plaisir invité sur le tournage et à chaque étape de la postproduction du film, loin du sentiment d'un simple commentaire... Bien joué ! Ca met la barre haut pour les prochains épisodes ;)

Yves Capus's picture

Un atelier qui envoie du bois

Un atelier qui envoie du bois .. ( voila, c'est fait..)

Vs avez le sens de la narration camarades, avec tt ces intervenants, on ne perd jamais les enjeux artistiques et pédagogiques de vue, avc un sentiment de proximité très plaisant, et bien sur bcp d'infos partagées.
Bravo.

Thierry Lebon's picture

Merci

Merci Yves, on est fier de ce travail...en même temps, le résultat (visuel) ne serait pas là sans l'aide de la production du film pour les extraits

Eric Lonni's picture

bravo

Bravo Thierry, Marie et les intervenants

Ce film mériterait carrément une visibilité sur une de nos chaines hertziennes..

Voire en bonus dans le DVD du film "il était une forét".

Qualité des itvs et de la construction du film.

C'est juste passionnant..

et aussi bravo à l'équipe du film "il était une foret" qui est vraiment un film magnifique.

Murielle Damain's picture

Encore

Oui, l'atelier a été passionnant, et cette vidéo pertinente donne envie de revoir le film !

Pierre-Antoine Coutant's picture

Waouhhhh !!!!!

Un grand bravo et merci pour ce premier volet des plus réussis. Effectivement la barre est haute pour les prochains, mais c'est très prometteur.