• memoires

La transmission HF appliquée à la prise de son cinéma - Céline GUERBERT - ENSLL 2005

Par Céline GUERBERT - Ajouté le 17 September 2013
Année d’édition : 2005
Auteur du mémoire : Céline GUERBERT

Les systèmes de prise de son HF sont arrivés il y a une vingtaine d’années sur les plateaux de tournages cinéma par l’utilisation des micros-cravate.
Cependant, ils ne se sont pas encore généralisés pour la prise de son principale à la perche. La question de savoir si cette généralisation de la prise de son HF sur les plateaux de tournage de cinéma pourrait se faire sans compromis sur la qualité des signaux (de type voix principalement) est à la base de ce travail.
Pour cela, nous présentons par comparaison avec une transmission filaire, les paramètres et les modifications du signal audio transmis par la technique des hautes fréquences. En effet les paramètres propres des signaux (équilibre spectral, dynamique, qualité des transitoires) subissent des modifications auxquelles viennent s’ajouter des altérations telles que la distorsion et le bruit de fond. La corrélation entre ces altérations et leur caractère audible détermine le principal objectif de ce mémoire.
Cette étude sur la transmission est complétée par une caractérisation de la prise de son aux micros-cravate, appoints devenus quasiment incontournables sur les plateaux de tournage. Au vu des résultats des analyses et des tests perceptifs nous pourrons peut-être imaginer que la prise de son HF pourrait finalement remplacer la prise de son filaire traditionnelle sans limites de qualité, pour la prise de son cinéma et plus particulièrement pour la voix.

--------------------
Ecole : École Nationale Supérieure Louis Lumière
Document à consulter : guerbert-son2005-mem.pdf

Commentaires (1)

Vous devez vous identifier pour poster des commentaires.
Tout masquer/afficher
Yves Capus's picture

Tres interessant, voici 2

Tres interessant, voici 2 memoires traitant de l'usage des HF sur les plateau cinema, qui se recoupent et se completent de la meilleure maniere pour l'enrichissement du modeste praticien que je suis, bravo.