• technique Syndicate content

Le Loudness pour les Nuls ! Chapitre 4 

Par William Flageollet - Publié le 10 January 2013

Le Loudness pour les Nuls ! Chapitre 4

Publiée le  28 juin 2011, 2012 aura permis aux acteurs (auditoriums, mixeurs, labo, diffuseurs, heu, pardon, les chaînes TV sont maintenant des ÉDITEURS et les DIFFUSEURS sont ceux qui diffusent, par exemple la TNT, Internet et autres opérateurs...) de se familiariser et de comprendre un peu mieux cette problématique :-)

Bref, on a vu, notamment, quelques refus de PAD pour de mauvaises interprétations des uns et des autres, le temps que les cellules de vérifications s'équipent des nouveaux instruments de mesures indispensables ou que les mixeurs appréhendent correctement cette nouvelle problématique ou que les Labo ne se substituent plus aux mixeurs en proposant de nouvelles prestations de mise en conformité à la hache des mixages hors des clous… Ou que certains confondent la mesure du Loudness en LUFS au dixième de dB près en comparaison avec l'arrondi, ou que d'autres parlent encore en 2012 du -9 dBFS pour un mixage TV en stéréo LoRo ou LtRt alors que cette façon de mesurer est devenue caduque...

On a vécu aussi la nouvelle façon de mesurer le signal en dBTP en remplacement des mesures QPPM en usage depuis bien longtemps (voir aussi le chapitre 3).

Il a fallu aussi que les fabricants de métrologie fournissent de nouveau outils, ce qui a semblé être en voie de résolution à la fin de l'année 2012 et s'éclaircir avec l'application de l'ITU 1770-3  (ce document est assez technique).

Aux États-Unis, l'ATSC (Advanced Television Systems Committee for digital television) adopte la R128 de l'EBU (une première !) - Voir aussi l'article sur Wikipedia

Cependant, pour bien comprendre et appréhender le fonctionnement de ces normes, il faut savoir que celles-ci font toujours référence à d'autres documents de référence, un exemple pour l'EBU R128

Sachant que ces documents de référence font eux-mêmes référence à d'autres documents normatifs antérieurs !

Il y a de quoi avoir mal à la tête...

Bref, ces nouvelles normes tendent à devenir universelles. Elles auront une influence certaine dans d'autres domaines comme celui des échanges de programmes, des serveurs de programmes ou des diffusions VOD à la demande, etc. Il y a bien d'autres sujets passionnants comme, par exemple, Le nouveau codec HEVC (High Efficiency Coding) Qui, imanquablement, aura des répercussions sur les formats audio...

Non l'histoire de la RT 17 n'est pas terminée.... Reston attentifs ! 

à suivre...




Commentaires

Vous devez vous identifier pour poster des commentaires.