• news Syndicate content

Commentaires (4)

Vous devez vous identifier pour poster des commentaires.
Tout masquer/afficher
Frederic Dubois's picture

Et il y a aussi le procédé Immsound !

Je suis allé récemment à Barcelone pour écouter le système concurrent espagnol appelé « Immsound ».
Ce système permet la diffusion en 23.1, il est de plus déjà en exploitation dans de nombreuses salles à travers le monde.
Nous avons donc rencontré le staff technique d'Immsound et les démonstrations ont été faites dans une salle de cinéma d'un complexe de Barcelone ainsi que dans le studio de mixage équipé du système.
En plus du procédé de mixage proposé, Immsound innove en utilisant jusqu'à 8 microphones pour homogénéiser la courbe de chaque haut-parleur. On n'a plus cette mauvaise impression de changement de sonorité lorsque l'on « panoramise » un son d'un haut-parleur à un autre. Tout devient fluide et naturel.
Si l’on n'a pas la possibilité de remixer un projet pour profiter pleinement des possibilités de placement dans l'espace, Immsound propose un « upmix » assez impressionnant. Nous avons pu juger de ceci avec une écoute comparative d'un extrait du film Avatar en 5.1 puis en upmix en 23.1 et j'ai été complètement bluffé !

Je vous invite à aller jeter un oeil sur leur site: http://immsound.com

Thierry Lebon's picture

Voir aussi une vidéo pour Dolby

Jean-Marc L Hotel's picture

Toujours aussi forts en com...

Nous l’avions annoncé, Dolby devait trouver LE produit qui lui permettra de payer les salaires de ses employés à travers le monde.
Nous avions toujours affirmés que la verticalité était le futur développement majeur du son.
Nous essayerons de manipuler leurs outils afin de vérifier si la réponse Dolby est aussi révolutionnaire qu’ils veulent bien l’écrire.
Je suis plutôt content qu’ils reprennent tout l’argumentaire de ceux qui préconisent, depuis un moment déjà, l’immersion dans les films, y compris en reprenant les tartes à la crème du genre, expérience sensorielles.
Mais je ne vois pas grande explication théorique à ce qui se veut être une WFS sans le processing de placement virtuel des enceintes. Du bon vieux panoramique d’intensité ou de la manipulation HOA du troisième ordre ?
Finalement, cette nouvelle inéluctable, est enfin arrivée. Tant mieux, car maintenant que Dolby l’a écrit, on va arrêter de nous les briser menu avec la soit-disant impossibilité d’augmenter le nombre de canaux de haut-parleurs.
Pour faire avancer le schmilblick, j’avais proposé 8.2, on est maintenant sur un standard de 16 (pas si éloigné d’un certain 17.1), à quand les 24 ?

Voici quelques liens récoltés par Dorian de SDO

Doc market : http://www.dolby.com/uploadedFiles/Asse ... Cinema.pdf
Doc technique : http://www.dolby.com/uploadedFiles/Asse ... elines.pdf

Jean-Marc

William Flageollet's picture

Via Marc Bourhis (FICAM)

Atmos repose d’un côté sur un nouvel outil de contrôle des niveaux de mixage qui combine les méthodes de mixage traditionnelles basées sur les canaux discrets avec un module de mixage dynamique basé sur un mode objets dans lequel le mixeur dispose d’un contrôle total sur le placement et le mouvement des sons dans l’environnement de la salle de projection. Atmos utilise en fait des métadonnées descriptives sur le rendu audio final d’un programme, permettant ainsi par exemple de basculer automatiquement et en temps réel d’un mixage Son 5.1 à un 7.1. Atmos permet du coup de travailler sur une seule matrice multicanal et d’optimiser ainsi les coûts de postproduction Son. Au niveau de l’exploitant de salles, Dolby Atmos utilise les metadonnées descriptives sur la disposition des hauts-parleurs et sur les capacités acoustiques de rendu dans la salle de projection afin de déterminer la meilleure façon de traduire le contenu audio en délivrant une lecture cohérente et optimisée qui soit fidèle aux intentions artistiques initiales pour cet environnement spécifique.

Dolby se concentrera dans un premier temps sur l’installation de Dolby Atmos dans les salles américaines, en Europe, en Chine et au Japon un déploiement à grande échelle en 2013.