• technique Syndicate content

Le Plug-ins Dolby Media Meter 

Par William Flageollet - Publié le 09 July 2009

Le Plug-ins Dolby Media Meter

Utilisé en standalone ou comme plug-ins RTAS avec Protools.

Il permet de mesurer le loudness du mixage 5.1, de produire un rapport et de renseigner la fameuse et importante fiche de mixage destinée au laboratoire en charge de fabriquer le Dolby E, ainsi qu'aux diffuseurs.

Comment ça marche ?

Deux mesures seront affichées:

  1. Infinite: la totalité du programme (mesuré)
  2. Short?term qui est une mesure "glissante" du niveau sur une durée de 10 secondes.

Ces mesures peuvent se faire en mode Dialogue Intelligence ou, comme avec le hardware DP600 ,sur la totalité du signal. En temps réel ou en AudioSuite avec Protools ou en Stand Alone. Un rapport (Log) des peak pourra compléter les mesures et lu dans un tableur.

Dolby Media Meter

Ce nouvel outil de mesure se révèle rapidement indispensable, même pour le mixage cinéma !

Évidement le mixeur ne sait plus, dans un premier temps où donner de la tête! Regarder l'image, les peak-metres, un phase mètre et le Dolby media meter devient un challenge.

Ah non

Cependant, on s'aperçoit rapidement que cette nouvelle possibilité de mesure glissante sur 10 secondes du niveau des dialogues permet une meilleure continuité du niveau des dialogues tout du long du film. Un des reproches (off record) qui est fait à certains mixages de films français est souvent le niveau trop élevé des paroles !.. Pour corroborer cette affirmation à la limite de l'injustice, il suffi d'aller au cinéma voir des V.O. et d'extraire des DVD le mixage 5.1 pour pouvoir l'examiner de plus près et de le comparer à ses propres mixages (pour les mixeurs !)

lien article détaillé

  à venir...
 
Pour les insomniaques et en Anglais :  Rec. ITU-R BS.1770-1 pdf
 

 Tout d'abord, une nouvelle unité de mesure apparait: le LKFS !

LKFS signifie Loudness K weighted, relative à une échelle Full Scale. Une valeur en LKFS est l'expression d'une mesure pondérée K (Leq(R2LB)) sur une échelle Full Scale.
L'échelle LKFS est graduée par pas de 1 dB. Appliquer un gain de + 1 dB au signal mesuré entraînera la lecture d'un gain de + 1 dB sur l'échelle LKFS.
(extrait de la recommandation CST - RT – 019 - TV – 2009 - V 1 )

 Donc le LKFS s'exprime dans une échelle dont le maximum est le zéro dB Full Scale (dBFS) mais dans dans un environnement pondéré par la durée de la mesure (soit sur toute la durée du programme, soit sur une durée gilissante de 10 secondes: de 1 à 10, puis de 2 à 11 puis de 3 à 12 secondes etc.) ..... Cette unité a été adoptée au niveau européen par l'EBU.

Pour la télévision HD, le consensus européen est maintenant fixé à - 25dB LKFS (+ ou - 2dB).

Différences essentielles entre un mixage pour le cinéma et un mixage pour le DVD

D'abord le niveau d'écoute de référence : 85 dB (dit SPL parce que c'est alors une unité relative de l’intensité acoustique) pour le cinéma et 78 dB pour le DVD et la télévision).

  • Le niveau électrique du signal de référence au cinéma est à -20 dBFS
  • Pour le DVD et la télévision, il est à -18 dBFS

La différence électriquement reste légère. La différence du niveau d'écoute est importante. La bande passante "utile" n'est pas spécifiée.... 

 

à suivre....

 




Commentaires

Vous devez vous identifier pour poster des commentaires.