• vie professionnelle Syndicate content

Documents classés

conventions collectives

salaires

syndicats

administration

divers

Associations

Association Française des Cadreurs de Fictions
Association Française des Assistants Réalisateurs
Les Monteurs Associés
La Société des Réalisateurs de Films
Les Scriptes Associées
Association Française des Régisseurs
C.N.C. - Centre National du Cinéma et de l image animée
Association des Repéreurs
Association des Directeurs de Productions
Association Française des directeurs de la photographie Cinématographique
Assistants Opérateurs Associés
Association des chefs Décorateurs de Cinéma
Association des Responsables de Distribution Artistique
Association Française des Costumiers du Cinéma et de L'Audiovisuel
Association des Repéreurs de Cinéma
Association des Producteurs de Cinéma

Or noir, un agrément provocateur

Publié le 24 November 2011
Catégorie :

Or noir, un agrément provocateurLe jour de la sortie du dernier film de Jean-Jacques Annaud "Or noir", dont l'agrément a été délivré contre deux avis unanimes de la commission, le SNTPCT se voit poursuivi en justice par son producteur, Tarak ben Ammar, pour avoir dénoncé les pratiques salariales scandaleuses auxquelles les techniciens français de ce film ont été soumis.

 

Pour rappel, au mépris de toutes règles, les techniciens français ayant participé au tournage de ce film (nombreux ont refusé) ont été obligés d'accepter un statut de salarié expatrié via une société de prestation tunisienne, renonçant à tous droits sociaux normalement acquis (congés spectacle, points retraite, cotisations chômage, bénéfice de la convention collective).

 

SNTPCTPour manifester son désaccord face à cet agrément imposé par le seul président du CNC, le syndicat organise une manifestation devant le siège de cette instance, 12 rue de Lübeck, Paris 16ème, le mercredi 30 novembre à 9h30.

 

En pleine discussion de la nouvelle convention collective, l'octroi, pour des raisons opportunes indéniablement politiques, par le simple fait du prince, de l'agrément à cette production relève d'une véritable provocation montrant que le CNC n'est plus le garant de l'emploi dans le cinéma français.

 

Tarak ben Ammar et Jean-Jacques AnnaudTarak ben Ammar et Jean-Jacques Annaud © The National / David Koskas / Quinta Communications