• technique Syndicate content

Mes impressions sur le Casque Multicanal SVS Smyth Realiser A8 

Par Jean-Marc L Hotel - Publié le 14 August 2010
Thèmes :

Mes impressions sur le Casque Multicanal SVS Smyth Realiser A8

 

le SVS Smyth Realiser A8

A l'époque,comme personne n'avait pu avoir l'objet entre les mains, je restais un peu sur ma faim. Ne lâchant pas l'affaire, j'ai pris rendez-vous avec le distributeur, afin d'effectuer une première approche.

Le principe, en lui même, n'a rien de révolutionnaire, puisque mon camarade Francis, replace par exemple, sous casque, les musiciens qu'il va enregistrer, dans l'acoustique de la salle où ils vont effectuer la prise de son, afin qu'ils répètent dans des conditions proche de la réalité. Cela nécessite, tout de même, un ordinateur, quelques programmes et certaines connaissances.

Ce qui est remarquable et en tout cas, digne d’intérêt, ici, c'est d'avoir rassemblé les différentes étapes de la simulation d'un système d'écoute dans un même appareil, utilisable par tout un chacun, précédé néanmoins d'une copieuse lecture du mode d'emploi.

Après la réalisation de HRTF individualisées (mais propriétaires) il sera pris l’empreinte du système de diffusion que nous voulons simuler, ainsi que celle du système de restitution souhaité , c'est à dire le casque. Les paramètres d'auditeurs, de systèmes de diffusion, de casques, pourrons donc être stockés et repris.

Après, la phase d'enregistrement de mes caractéristiques personnelles d'écoute , nous commençons le test avec une paire d'enceintes, en stéréo donc.

Le résultat est époustouflant. Malgré un phase d'acquisition entachée de quelques bruits parasites, le fait de s'apercevoir, qu'il n'y a pas de différence de sensation lorsque l'on retire son casque (donc que l'on écoute les HP) ou lorsqu'on le remet (à ce moment les enceintes se coupent) est tout bonnement bluffant. On n'entend pas le casque ; avec le casque, on entend les enceintes.

Puis nous avons entamé l'apprentissage par l'appareil, d'un système de diffusion 5.1 ( les systèmes 7.1 sont également possibles à). Petite digression ; j'ai personnellement toujours la même réserve, concernant l'importance d'un head-tracker pour un professionnel capable d'ingurgiter une bonne dose d'abstraction, mais bref, il est là.

A l'écoute, ce qui m'avait fortement impressionné avec un signal stéréo, me semble maintenant beaucoup moins perceptible avec un système 5.1. La restitution est certes excellente (avec un Stax, ce serait quand même dommage que ce soit moche) mais comme dans tout système binaural, la capacité à créer une image frontale, en avant au centre, est certainement la chose la plus difficile à réaliser. Entendre des sons derrière derrière la tête est chose possible avec des HRTF, entendre un projection devant reste une toute autre affaire. Mais comme je l'ai dit au dessus, notre capacité d'abstraction est grande, et pour travailler, notre oreille fera l'apprentissage de ce système de diffusion, comme de tout autre système que nous utilisons régulièrement. Ce 'est pas un argument négatif, juste la prise en compte des contraintes de l'écoute binaural.

Ma réelle interrogation , concernera le public potentiel de cet objet. Pour la faire courte, je serais tenté de dire que : « ce sont les gens qui en ont le plus besoin, qui ne pourrons pas se l'acheter ». Ce n'est pas que l'objet soit particulièrement « onéreux », mais un peu plus de 2500 euros (en attendant l'augmentation due à l'ajout d'une marge distributeur) c'est assez dissuasif pour un monteur son isolé ou pour un mixeur « at home ». Et pourtant, cela s'apparente à un objet particulièrement précieux pour travailler du son multinal lorsque l'on ne dispose pas d'enceintes. Pas de place, pas d'argent, pas de studio sous la main, trop de bruits autour, mixage en plein air, la liste des cas de figures de son utilisation potentielle est longue.

Alors, je vous livre à la fois mon engouement, certes d'une rédaction un peu tardive, mais également mes remarques. A la suite des discussion que nous ne manquerons pas d'avoir, nous essayerons de voir ce que nous pourrions envisager au titre de l'association avec le distributeur, car leur démarche me semble réellement intéressante.

Plus de renseignements sur:

www.av-in.fr ou www.smyth-realiser.fr




Commentaires

Vous devez vous identifier pour poster des commentaires.